Le palais des empereurs chinois est un musée riche en trésor et en culture. Classée par l’UNESCO comme un site du patrimoine mondial culturel en 1987, la Cité interdite fait partie des 5 plus grands palais du monde et draine des milliers de visiteurs chaque année. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce magnifique palais, on fait le point dans cet article.

La cité interdite avec ses uns millions d’œuvres d’art

Encore appelé la Cité interdite, le palais des empereurs chinois est un site qui attise la convoitise à cause de ses bâtiments dont l’état de conservation et de restauration sont toujours impressionnant. Ce qui confère au site une certaine notoriété, ce sont les places, les passages, les jardins et murailles qui sont autant vivant que l’enceinte elle-même. En dehors du cadre assez imposant, le palais des empereurs offre, aux touristes venus du monde entier, une diversité d’œuvres d’art chinoises vieilles de plusieurs décennies notamment des laques, des bronzes, des peintures et des éléments de la famille impériale. La Cité interdite étonne plus d’un visiteur en raison de son état de conservation et de ses millions d’œuvres d’art.

Quelles sont ses appellations aujourd’hui ?

Le palais des empereurs chinois de la Dynastie Ming et Qing porte le nom officiel de La Cité pourpre interdite. Le mot pourpre est employé pour faire référence à l’étoile polaire, étoile qui signifie dans l’imaginaire de la culture chinoise la petite étoile pourpre. L’histoire fait savoir que cette étoile a été longtemps considérée comme le centre de l’univers, car qualifié de l’axe de la Terre. Cette idéologie a donc été greffée à l’empereur qui fut considéré également comme le centre de toute chose.

Ces deux notions furent fusionnées, le palais de l’empereur a donc été associé à la couleur pourpre. Vous constaterez que les bâtiments portent une couleur pourpre, ce qui symbolise fortement une histoire. Mais, la majorité des autochtones appellent ce merveilleux site, L’ancien palais en témoignage aux anciens temps durant lequel il fut occupé. Cependant, les visiteurs du monde entier lui attribuent comme nom, La cité interdite en raison de son inaccessibilité : interdit d’entrer, de s’en approcher ni même de le regarder.