Chroniques d’album

Sund’Ri Feeling : Accords

Réagir
  • Imprimer Email Facebook
  • Publié le 22 avril 2015

Sund’Ri Feeling

_

Paru en fin 2014 cet album enrichit le paysage du jazz métissé de La Réunion. Cendrine Cingala et Richard Layan ont pris leur temps pour accorder 2 univers intenses et tellement complémentaires. Elle écrit, compose, chante et invente sa danse. Il compose, harmonise, fait vibrer les cordes et les cuivres. Faire de la musique à 2, c’est rester fidèle à soi-même et ouvert à l’autre. Pas toujours facile, mais ils ont réussi. Ces 2 autodidactes passionnés ont créé une musique difficile à classifier. C’est pourquoi ils l’ont baptisée le "Poetic Jazz & Groove".

L’album "Accords" est un pur moment de Bonheur et de douceur. Une invitation à prendre le temps de caresser des expériences simples et intenses : la beauté, la joie, la paix, la danse de la vie et bien sûr, … l’Amour ! Pour les gourmets au palais fin, à déguster comme un bon vin (de Bordeaux n’est-ce pas Richard !)

Tout cela semble évident, mais le talent des musiciens de l’album y est aussi pour beaucoup : Matthieu Brillant aux claviers, Stéphane Guézille à la Contrebasse, Ludo Perez à la Batterie, Jean-Pierre Lignon aux percussions, Patrick Donat au udu et à la prise de son.

Les accords planent, entre "Méditation" et joie intense de "Time for Joy", "Langaz la vi" (1er texte de Cendrine en créole, bel hommage à l’île de La Réunion), "Embrouille sous croche", en passant par la "Rondavelle" de St Leu et "Arcos da Lapa", le célèbre quartier des artistes à Rio de Janeiro. On voudrait citer tous les titres, mais le dernier nous laisse sans voix.

Sont-ils aveuglés par l’amour ? Pas si sûr… Certains titres datent de 10, 15, 20 ans et ce sont 2 artistes forts d’une certaine maturité qui s’expriment. En 2 ans , Sund’Ri Feeling a joué au Total Jazz, Jazz ô Barachois, Jazz dans la place, ainsi que dans de nombreux bars, hôtels, et soirée privées afin de faire évoluer ces créations. Richard Layan a 35 ans de parcours musical, entre le Brésil, Cuba, la Métropole et La Réunion, en duo comme en big band. Multi-instrumentiste, il peut se permettre d’être généreux. Quant à Cendrine Cingala, elle nous vient d’un milieu familial à la fois complexe et riche d’un métissage afro-carribéen, vietnamien, roumain, français, indien, juif, catholique et athée. C’est le fruit d’un long chemin d’unification intérieure qui s’exprime aujourd’hui dans son art et dans sa vie. Sund’Ri évoque le soleil, "Cendrine et Richard", ainsi que Sundari, "la beauté de l’amour inconditionnel", en hindi.

A noter qu’en début d’année le groupe a été nominé dans les dix finalistes d’une compétition aux Etats Unis appelée IAMA (International Acoustic Music Awards) avec la chanson "Musicien lumière" dans la catégorie meilleurs duos.

www.sundrifeeling.com

contact@sundrifeeling.com

vos réactions


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.