Le Label

Île de Mayotte : Musiques, danses et instruments traditionnels

Réagir
  • Imprimer Email Facebook
  • Publié le 24 octobre 2010

Takamba présente sa nouvelle sortie : Île de Mayotte : Musiques, danses et instruments traditionnels Fruit d’un travail de collectage de terrain effectué en juillet 2007 par une équipe de chercheurs constituée par le Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion à la demande de la Direction des Affaires Culturelles de la Préfecture de Mayotte - Ministère de la Culture et de la Communication, ce CD/DVD vise à offrir une photographie du paysage musical mahorais, en insistant sur les musiques de tradition orale dont la diversité est un élément marquant. L’accent mis sur ces musiques correspond par ailleurs à une volonté de prendre en considération certaines pratiques et savoir-faire tombés en désuétude.

L’ouvrage comprend un disque d’enregistrements de terrain dédiés aux pratiques vocales et aux instruments de musique dont le jeu tend à se raréfier. La facture et la technique d’exécution de ces instruments font l’objet du dvd, également consacré aux danses et cérémonies populaires mahoraises.

  • Etat des lieux :

Mayotte est l’objet de différentes recherches en sciences humaines. La musique mahoraise a surtout été décrite et vue à travers des travaux d’anthropologues et de sociologues. Ces plus grands spécialistes sont Sophie Blanchy, Noël Guennier et Damir Ben Ali. En revanche peu de travaux peuvent être considérés comme de l’ethnographie musicale. Par ailleurs, depuis dix ans, Tiziana Marone et Alexis Matoir ont collecté beaucoup de musiques. Cependant, aucun ouvrage ne traite du patrimoine musical en soi, ni étudie la cohérence entre la grammaire musicale et les pratiques sociales des traditions musicales mahoraises.

Ces dernières années, une nouvelle dynamique s’installe dans l’île. Les institutions culturelles ainsi que les différentes associations œuvrent pour la promotion de la musique. Des brochures sur la musique sont publiées à la portée du grand public. Le festival interculturel organisé annuellement par le Conseil Général s’inscrit aussi dans ce nouvel élan. Parallèlement, Mayotte se prépare à acquérir le statut de Département. La modernisation de plusieurs secteurs est en cours. Cela n’est pas sans incidence sur la culture en général et la musique en particulier.

  • Genèse :

C’est dans ce contexte qu’une mission ethnomusicologique confiée à l’ethnomusicologue Victor Randrianary, s’est déroulée du 02 au 17 février 2007. Son rapport a été défini doublement comme un état des lieux ainsi qu’un pré inventaire. Il avait pour priorité d’établir une note ethnographique et bibliographique sur les pratiques musicales et les danses. Dans ce sens, le coffret Takamba comporte une liste descriptive des genres musicaux et chorégraphiques. Une rubrique concernant l’organologie et l’apprentissage est également présentée. Toutes ces informations sont principalement le fruit d’une deuxième mission de collectage qui s’est déroulée sur l’ensemble de l’île de Mayotte durant tout le mois de juillet 2007. Ce collectage de terrain, orchestré par Victor Randrianary, fut mené à bien grâce aux chercheurs Guillaume Samson, Fanie Précourt et au caméraman René Lefebvre.

  • Travail de synthèse et de publication

Les documents audio et vidéo collectés furent conséquents. Ils donnèrent suite à un long travail de dépouillement pour en connaître le contenu et en concevoir une restitution grand public, sous la forme d’un coffret livre/disque de 120 pages, contenant un cd et un dvd. Chargée du label Takamba, Fanie Précourt rédigea le livret, toujours en collaboration avec Victor Randrianary et Guillaume Samson. Le travail de montage vidéo fut confié à Imago Production et plus particulièrement à Guillaume Kondoki, alors que le traitement sonore et le mastering propres au cd ont été réalisés par Jean-Paul Jansen, professeur de MAO au Conservatoire à Rayonnement Régional de La Réunion.

Les sujets vidéo ont été commentés par les voix off de Dominique Carrère (pour la version française) et de Niamh McNamara (pour la partie anglaise). La traduction anglaise de l’ensemble des recherches est le travail de Jean-Luc Clairambault et de Sébastien Goodchild (Accents). Enfin le graphisme a été confié à Elsa Lauret, la fabrication des supports cd et dvd à la société Master cd Lab, alors que l’imprimeur Précigraph Limited a édité les coffrets tirés à 2000 exemplaires.

C’est dans l’intention de sauvegarder et de valoriser des pratiques pour certaines en voie de disparition, que le Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion s’est mobilisé depuis plus de trois ans sur ce projet. Le fruit du travail des différents acteurs donne un album s’inscrivant logiquement en septembre 2010, dans la lignée des disques Takamba, consacrés aux traditions musicales oubliées ou peu connues de la zone Océan Indien.

vos réactions

  • Le mardi 14 septembre 2010 à 12H07 Île de Mayotte : Musiques, danses et instruments traditionnels

    Ce coffret est-il d’ores et déjà en vente et le cas échéant chez quel distributeur ? D’avance merci


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.