Le Label

Memoire musicale des Seychelles chez Takamba

Réagir
  • Imprimer Email Facebook
  • Publié le 10 novembre 2010

Fruit d’un collectage de terrain qui s’est déroulé en janvier 2009, le dix-septième album du label patrimonial Takamba est un véritable travail de mémoire consacré aux traditions musicales des Seychelles, et plus précisément de l’île Mahé.

Intitulé « Ton Pat’, memwar lamizik sesel », l’opus revisite le patrimoine musical de l’archipel à travers le regard de Ton Pat’, alias Patrick Prospère, l’un des derniers musiciens et facteurs d’instruments de son île, porteur d’un savoir musical ancestral. Mémoire vivante, le multi instrumentiste, auteur, compositeur et interprète fait part ici de sa très grande culture à travers l’enregistrement de ses compositions et d’airs traditionnels, mais aussi d’entretiens qui font l’objet d’un DVD consacré à la facture et aux techniques de jeu d’instruments traditionnels en voie de disparition.

Un projet né d’une rencontre

« Le projet est né d’une rencontre entre Ton Pat’, le percussionniste Donadieu Thomas et l’équipe du PRMA, en décembre 2008 à La Réunion, explique Fanie Précourt, chargée du label Takamba. Patrick Prospère était lui même demandeur de ce travail de collecte et de valorisation des traditions culturelles. En bon professeur – on peut même dire que c’est un historique aux Seychelles – il a tenu à impliquer les élèves du Conservatoire national de musique dans ce projet. » Sur le terrain, Donadieu Thomas a joué un rôle d’intermédiaire entre les musiciens et l’équipe de collecteurs emmenée par Fanie Précourt. Il a supervisé notamment les séances de répétitions, tandis que les enregistrements sonores étaient réalisés par Philippe De Magnée, ingénieur du son belge spécialisé dans les enregistrements de terrain, durant plusieurs soirées en plein air.

Des soutiens précieux

Pour mener l’opération à bien, l’équipe a reçu le soutien du Ministère des Arts, de la Culture et des Sports des Seychelles en la personne notamment de Miera Savy. Les chercheurs Jean- Claude Mahoune et Norbert Salomon, des Archives nationales, ont également apporté leur précieux concours. De retour à La Réunion, près de deux ans de travail ont été nécessaires, entre le dépouillement des documents , la rédaction d’un livret de 80 pages en français et anglais (Fanie Précourt), les montages sonores et vidéos (Philippe De Magnée et Imago), le mastering (Jean-Paul Jansen) et la fabrication des supports audio et vidéo (Master CD Lab).

Au final, ce nouveau coffret du label Takamba s’inscrit dans la lignée des disques de la collection consacrés aux collectages de traditions musicales oubliées ou peu connues de la zone. Il sera lancé officiellement au 25ème festival Kréol des Seychelles dans le cadre des accords de coopération culturelle liant les collectivités réunionnaises et ce pays. Outre les soutien des partenaires permanents du PRMA, Région Réunion et DRAC, il a bénéficié d’une aide par le Fonds de Coopération Régionale de la Préfecture, du conseil général et de Cultures France.

« Ton Pat’, memwar lamizik seselwa », Takamba, octobre 2010. Album en vente chez tous les bons disquaires et sur notre boutique ou au PRMA : 02 62 90 94 60

vos réactions


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.