Centre ressource

Fiscalité des auteurs et artistes interprètes

Réagir
  • Imprimer Email Facebook
  • Publié le 3 juillet 2009

La fiscalité du secteur culturel est dérogatoire par rapport à la fiscalité générale. Les auteurs et les artistes-interprètes, contribuables au même titre que toute personne physique ou morale percevant des revenus, entrent dans le champ de ces dérogations.

Nous traiterons d’une part de la fiscalité directe : impôt sur le revenu (IR), d’autre part de la fiscalité indirecte : taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

- ACCEDER A LA FICHE IRMA

vos réactions


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.