Etudes

Le maloya dans la création musicale réunionnaise

Réagir
  • Imprimer Email Facebook
  • Publié le 20 novembre 2010

Première édition des "Documents de l’Observation", " Le maloya dans la création musicale réunionnaise d’aujourd’hui : éléments quantitatifs" est le fruit du travail mené par le PRMA dans le cadre de sa mission Observation dirigée par Guillaume Samson.

Ce document, qui s’appuie sur une étude précise de la base de données muzikannuaire, ouvre des perspectives sur la place du maloya dans le contexte musical réunionnais.

" Le 2 octobre 2009, le maloya a été inscrit au titre de patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Au-delà des questions culturelles qui se sont cristallisées autour de cette labellisation, un des enjeux clés soulevés a concerné les retombées de cette reconnaissance sur le secteur musical réunionnais et, notamment, sur l’activité des musiciens de maloya.

Au lendemain de l’annonce de la labellisation, certaines réactions diffusées dans la presse concernaient les éventuelles répercussions professionnelles que cela pourrait avoir sur les artistes de maloya : plus de concerts ?

Plus de ventes de disques ? Plus de visibilté et de reconnaissance professionnelle ?

Face à ces questionnements, on s’est interrogé sur la place que cette musique occupe dans les pratiques et l’économie musicale réunionnaise d’aujourd’hui à travers une dizaine d’indicateurs inédits. "

L’intégralité du document est disponible en téléchargement en format PDF.

Documents à télécharger
 

vos réactions


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.