Le projet

Le projet Runmuzik-PRMA

Réagir
  • Imprimer Email Facebook
  • Publié le 29 avril 2013

Face à la mutation rapide du secteur des musiques actuelles, le PRMA s’emploie à fédérer, accompagner, observer et promouvoir des pratiques dont nous considérons la valeur économique et culturelle. Le PRMA avec la Région Réunion, la DAC-OI et ses partenaires, participe au dialogue entre acteurs et collectivités sur des enjeux liés au territoire spécifique que constitue la Réunion et au développement des musiques actuelles. L’association s’affirme comme interface entre institutions et filière musicale.

La structuration du secteur est un enjeu considérable pour les acteurs amateurs ou professionnels. Le PRMA préfigure et met en place des dispositifs au service des artistes et personnes travaillant dans leur environnement.

Il concentre ses efforts aussi bien sur le développement local que sur l’accompagnement à l’export, passage souvent obligé pour les artistes qui veulent vivre de leur art et conquérir de nouveaux marchés pour la diffusion de leurs créations.

La mission observation est maintenant centrale dans le mode de fonctionnement du Pôle selon ses différentes missions. Les études et analyses qu’elle génère permettront d’alimenter les réflexions sur le développement du secteur musical, de mieux appréhender les besoins et adapter les actions de l’association à l’évolution rapide et permanente de ce secteur. L’intensification de cette mission permet aussi de stocker et transmettre des informations aux différents acteurs de la filière et aux institutions .

Les dispositifs

Tournée Générale

Parmi les réflexions en cours sur la structuration du secteur, le PRMA a modelé un dispositif pour aider à l’emploi des artistes tout en mettant en réseau les cafés-concerts de l’île. Premier réseau de diffusion de musique vivante, il permet de favoriser la création et la pratique scénique et de faire émerger de nouveaux talents. Cette activité de diffusion doit s’exercer dans la légalité et sera accompagnée de différentes aides telles qu’un fonds de soutien à l’embauche artistique, un conseil technique, des possibilités de prêts de matériel complémentaire et, selon le projet des structures, une éventuelle mise en lien avec les aides régionales créées récemment pour les entreprises culturelles. Ce dispositif TG permet de mettre en relation de manière simple et efficace les producteurs de spectacle et les cafés-cultures à travers la plate-forme www.tourneegenerale.re opérationnelle à partir de mai 2013.

Aide à l’Export

Une aide aux déplacements des artistes de l’île vers les marchés extérieurs . Elle s’inscrit dans une stratégie globale d’appui à l’export et au développement de carrières artistiques qui va se renforcer dans les mois à venir.

La Région Réunion, avec le soutien de la SACEM, nous a doté depuis 2012 d’un fonds spécifique qui permet d’aider aux tournées nationales ou internationales des groupes réunionnais. Les demandes devant répondre à des critères très précis sont validées par une commission professionnelle qui se réunit quatre fois par an. La mise en œuvre de l’aide, une fois validée, est immédiate pour éviter aux artistes des longues démarches administratives leur nécessitant souvent des avances de trésorerie et des incertitudes sur le respect de leurs engagements avec des programmateurs. Ce dispositif s’inscrit dans une stratégie globale d’appui à l’export et au développement de carrières artistiques qui va se renforcer dans les mois à venir.

RESA

Face à la faible structuration de l’offre en espaces de répétitions dans l’île, le PRMA préfigure en 2013 un dispositif de réservations de ces lieux en ligne. RESA vise à mieux identifier et structurer l’activité des espaces de travail de création qu’ils soient publics, associatifs ou privés. L’objectif est de faciliter la gestion partagée des créneaux de répétition et l’accès des publics à ces lieux, et si possible, de susciter l’ouverture de nouvelles possibilités dans ce domaine où l’offre est largement insuffisante par rapport à la demande des artistes.

Expertise sur et pour le secteur

Observation

Les études et analyses du secteur s’articulent à l’ensemble des activités du PRMA, pour alimenter la mise en œuvre, la réflexion sur les développements et l’évaluation. Les informations collectées, stockées et analysées, sera un outil à la disposition des différents usagers et partenaires du PRMA. Parmi les études spécifiques en cours, un travail sur le rôle des médias dans la filière musicale réunionnaise donne lieu à une analyse de la place de la musique dans la programmation des radios et des chaînes de télévision locales.

Numérisation et valorisation

Poursuivant ses actions de collectage, archivage, sauvegarde et restitution, le PRMA met en œuvre un travail intensifié de numérisation de contenus musicaux. A terme, ce contenu servira notamment à la création d’outils pédagogiques sur les musiques actuelles et les musiques patrimoniales de la zone Océan Indien, à alimenter des travaux de recherche, des projets d’ouvrages, etc…

Label Takamba

Engagé depuis quinze ans dans la connaissance et la reconnaissance du patrimoine musical de l’océan Indien, ce label de mémoire continue ses projets dans le respect de sa double ligne éditoriale : rééditions d’enregistrements qui n’existaient pas ou plus en supports grand public (CD’s, DVD’s…), et collectages de terrain sur les porteurs de traditions musicales. Ce deuxième volet de l’activité du label prend une ampleur accrue suite à des rencontres internationales organisées en juin 2012 autour du sujet et des urgences qui peuvent être recensées.

vos réactions


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.